INTERCOTON ET LA FEDERATION PARTICIPENT A LA 11EME REUNION BILAN DU PR-PICA AU TOGO

Placée sous la Présidence du Ministre en charge de l'Agriculture de la République du Togo, représenté par la Secrétaire Générale dudit Ministère, la 11ème réunion bilan du Programme Régional de Protection Intégrée du Cotonnier en Afrique (PR-PICA) s'est tenue du 18 au 20 Avril 2018 à l'hôtel du 02 Février à Lomé au Togo. La Côte d'Ivoire a fortement été représentée à cette réunion bilan à travers une forte délégation composée des chercheurs du CNRA, du FIRCA, de Sociétés cotonnières, de Firmes Agrophyto et surtout de l'INTERCOTON et de la Fédération des Producteurs de coton. La délégation d'INTERCOTON et de la Fédération forte de quatre (4) personnes était conduite par le PCA d'INTERCOTON en personne, Monsieur SORO Yacouba.

Pour rappel, chaque année les six (6) pays membres du PR-PICA que sont le Bénin, le Burkina Faso, la Côte d'Ivoire, le Mali, le Sénégal, et le Togo accompagnés de certains pays frères se réunissent dans l'un de ces pays pour faire le bilan du déroulement de la campagne cotonnières dans ces pays de façon générale, et le bilan en matière de protection du cotonnier en particulier.

 

Pour cette année 2018, les objectifs de la réunion bilan étaient les suivants:

  • Faire le bilan du déroulement de la campagne cotonnière 2017/2018 dans les pays membres du Programme ;

  • Présenter les résultats des travaux de recherche-vulgarisation menés au cours de la campagne 2017/2018 et les perspectives en matière de gestion intégrée de la production cotonnière (gestion des ravageurs, de la fertilité des sols et la problématique des nouvelles variétés adaptées aux variations climatiques) ;  

  • Partager les informations sur la situation de la production cotonnière dans la sous-région : quelles solutions pour une amélioration des rendements au champ et donc des revenus des producteurs ?

  • Partager les informations sur les biotechnologies modernes et la biosécurité dans les pays membres ;

  • Permettre les échanges entre les chercheurs, les sociétés cotonnières, les producteurs de coton et les Partenaires Techniques et Financiers, et Firmes Agro-pharmaceutiques.

De façon générale, en dehors du Burkina Faso où les résultats sont passés à la baisse par rapport à l'année passée, l'ensemble des pays ont obtenu des résultats intéressants, non seulement en matière de recherche et de protection contre les ravageurs, mais aussi en matière de production. Par exemple en Côte d'Ivoire, pour une production attendue de 350 000 Tonnes de coton graine, les usines ont enregistré jusqu'à ce jour 412 000 Tonnes de coton graine avec un rendement au delà de 1,2 T/ha.

© 2016 FPC-CI COOP CA